Sur les chemins de l’Aveyron : le tourisme culinaire

20 décembre 2019

Vous êtes ici : Accueil » Le blog d'Aux Saveurs de l'Aubrac : traiteur aligot et truffade » Sur les chemins de l’Aveyron : le tourisme culinaire

Situé dans la région Occitanie, l’Aveyron regorge de spécialités et de plats traditionnels incontournables. Partez sur les chemins de l’Aveyron pour y déguster sa gastronomie et découvrir son histoire.

L’aligot

Plat incontournable, l’Aligot n’est plus à présenter. Mélange de purée de pomme de terre, de crème et de tome fraîche, il n’y a pas meilleur endroit qu’un buron pour la déguster. Ces petits abris en pierre situés sur les hauts plateaux de l’Aubrac servent avant tout de fabrique à fromage ainsi que d’hébergement pour les buronniers s’occupent des vaches.

Mais durant les beaux jours, les visiteurs sont invités à leur table pour y goûter l’aligot traditionnel.

Le roquefort

Bien que vous puissiez le manger partout en France, rien ne vaut une visite des caves d’affinage de Roquefort, “roi du fromage”. Symbole historique de la région aveyronnaise, Roquefort est surtout un magnifique village à la géologie unique au monde. Laissez-vous impressionner par la beauté des caves souterraines où sont entreposés des centaines de fromages à la pâte persillée.

Les farçous

On retrouve facilement ces petits beignets aux herbes à l’odeur alléchante sur les étals des marchés aveyronnais. Véritable tradition dans la région, chacun y va de sa propre recette : à la viande, à base de haché de porc… La seule chose sur laquelle tout le monde s’accorde, c’est qu’on y met des feuilles de blettes !

Les tripous

Il s’agit de l’un des plats traditionnels les plus appréciés de la région. Originaire du Ségala et du Rouergue, il s’agit d’un met à base de panse de veau ou d’agneau. Roulé puis mijoté durant toute une nuit dans une sauce au vin blanc, légumes et aromates, la coutume veut qu’on les déguste au petit-déjeuner après une nuit de festivité !

L’estofinado

Ou Estofi qui signifie “poisson bâton” trouve son origine dans la Vallée du Lot. C’est un plat traditionnel à base de poisson – le Stockfish – dont il tient le nom. Mélangé à des pommes de terre et des œufs, cette recette remonte à l’époque où la rivière du Lot était encore navigable. C’est la raison pour laquelle la morue séchée est devenue une véritable spécialité du bassin decazevillois. À ne surtout pas confondre avec la brandade !

Le gâteau à la broche

Pour terminer sur une note sucrée, vous ne pouvez pas manquer l’une des spécialités les plus appréciées : le gâteau à la broche.

Généralement, il s’agit du dessert traditionnel lors des réunions de famille : mariage, fête, baptême… Il se déguste également au petit-déjeuner comme au goûter. Véritable attraction, vous pourrez facilement assister à sa fabrication sur les marchés d’Aveyron.

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez