L’histoire des burons de l’Aubrac

22 Avr 2021 | Infos

Si vous avez la chance d’être déjà partie en balade sur le plateau de l’Aubrac, vous avez alors sans nul doute croisé une ou plusieurs petites maisonnettes en pierre perdues au milieu de ce territoire sauvage. Les burons sont présents depuis la moitié du XIXème siècle sur les pâtures aveyronnaises, cantaliennes et lozériennes. Le buron possède une forme assez caractéristique, car il est construit généralement sur un terrain pentu. Composé d’une toiture avec des lauzes ou des ardoises, il dispose souvent d’une partie enterrée dans le sol.

À quoi servaient les burons sur l’Aubrac ?

Le buron était le lieu de vie pour les hommes et pour les bêtes lors des estives. Aujourd’hui symbolisées par la transhumance, les estives sont les périodes où les bêtes sont amenées sur les terres de l’Aubrac pour profiter d’une végétation riche et d’une liberté sur de nombreuses prairies.
Autrefois, les burons permettaient alors de réaliser la fabrication de la tome fraîche, ingrédient irremplaçable pour cuisiner un véritable aligot. Le buron se compose de 3 pièces distinctes : le rez-de-chaussée était le véritable lieu de fabrication pour le fromage, l’étage était l’espace couchette et le lieu de stockage pour le foin, enfin la cave orientée Nord permettait de stocker les fromages.
Particulièrement bien pensé, le buron offre du confort aux hommes qui viennent y passer la période de l’estive. En effet, en cas de froid durant la nuit il était possible de laisser des bêtes au rez-de-chaussée pour profiter de la chaleur montant jusqu’à l’étage où les hommes dormaient.

Les burons sont-ils encore utilisés aujourd’hui ?

Il existe encore quelques burons qui proposent de la fabrication de fromage directement sur la montagne mais la majorité ne le font plus. Aujourd’hui beaucoup de burons sont utilisés lors de la période estivale pour proposer de manger un aligot au cœur d’une nature préservée. Véritable symbole sur les collines de l’Aubrac, c’est notamment pour cela que nous avons choisi de le mettre en avant sur notre logo.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez