La différence entre l’Aligot et la Truffade

11 juin 2020

Vous êtes ici : Accueil » Le blog d'Aux Saveurs de l'Aubrac : traiteur aligot et truffade » La différence entre l’Aligot et la Truffade
Si vous avez besoin des mêmes ingrédients pour réaliser l’Aligot d’Aubrac et la Truffade d’Auvergne, il s’agit pourtant de deux plats complètement différents. Même si on vous l’accorde, ces deux recettes sont probablement les spécialités culinaires les plus connues des monts Cantal.

La pomme de terre et la Tome fraîche d’Aubrac : voici les deux ingrédients incontournables pour réaliser ces deux recettes typiques. Alors quelle est la différence entre ces deux mets auvergnat ? Zoom sur ces plats traditionnels.

L’Aligot et la Truffade : une histoire de pomme de terre

La première grande différence entre l’Aligot et la Truffade réside dans le choix de la pomme de terre. En effet, il existe autant de variétés de patates que de façon de les cuisiner, n’est-ce pas ? Et c’est justement ce qui différencie ces deux plats savoureux : la pomme de terre et sa cuisson.

L’Aligot est une purée de pomme de terre tandis que pour réaliser une Truffade, il faut faire rissoler des rondelles de patates dans de la graisse. Autrement dit, pour l’un vous aurez besoin de pomme de terre à chair farineuse, pour l’autre, il vous faudra des pommes de terre à chair ferme qui se tiendront correctement à la cuisson.

Dans ce cas là, on vous conseille notamment d’opter pour des Belle de Fontenay, de l’Amandine, de l’Annabelle ou encore la Charlotte. Si elles sont un peu vieillies, c’est encore mieux !

En Auvergne, on fond pour la Tome Fraîche

Quant à la Tome Fraîche de l’Aubrac, ce fromage est une spécialité laitière à elle seule. D’ailleurs, il est bien compliqué de pouvoir mettre la main dessus une fois passé les frontières de l’Auvergne…

Truffade ou Aligot, la Tome Fraîche se déguste fondue après la cuisson des pommes de terre.

Pour réaliser une belle Truffade, il suffit d’ajouter la Tome détaillée en lamelles sur les pommes de terre rissolées dans du lard blanc. Cette opération se fait hors du feu pour que la tome fonde doucement sur les patates très chaudes.

Quant à l’Aligot, on ajoute petit à petit les lamelles de Tome Fraîche à la purée de pomme de terre tout en mélangeant énergiquement à la spatule. Dans les deux cas, le repas est prêt lorsque la texture devient filante.

En revanche, que ce soit l’Aligot ou la Truffade, on déguste ces deux plats avec une belle pièce de viande et surtout on se régale !

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez